Selon certaines personnes, la culture biologique et également les produits alimentaires biologiques doivent être considérés comme conventionnels puisque l’homme a produit de la nourriture d’une manière biologique depuis des siècles.

De nos jours, l’écologie est à la base de la culture biologique définie par des procédures écologiques et proactives qui visent à maintenir et à améliorer la fertilité des sols, à éviter leur érosion et à promouvoir et renforcer la biodiversité. Le but est également de limiter les risques de santé pour l’homme et les animaux et d’assurer la conservation des ressources naturelles.

Les produits biologiques ne sont donc pas uniquement équivalents aux produits sur lesquels on ne trouve pas de résidus de pesticides, mais, sont en effet le résultat d’une conception de culture spécifique.  

Législation

Bien que l’Union européenne élabore une législation formelle pour la culture biologique,  elle n’est, jusqu’à ce jour, pas encore officielle. Pourtant, différents pays européens appliquent les mêmes règles pour les produits biologiques.

Lire plus

Analyses

Pour les produits biologiques, Primoris propose différentes méthodes très bien adaptées et pour lesquelles les limites de communication des substances actives sont en adéquation avec les règles de la production biologique. 

Lire plus

Certifié par

Spécifiquement pour les analyses de résidus sur les cultures bio, Primoris est certifié par BNN (Bundesverband Naturkost Naturwaren) et BIOKAP.

Lire plus

Services

 

Êtes-vous un acteur sur le marché bio et êtes-vous intéressé dans nos services ? Contactez-nous !

Lire plus

 

Newsletter highlight

Qualité: Tests interlaboratoires

Les tests inter laboratoires (ou ring test) font partie des activités quotidiennes de Primoris. Il s’agit de contrôles indépendants concernant la qualité des analyses réalisées au laboratoire. Ces derniers mois, Primoris a participé aux ring tests suivants :

Lire plus d’articles

Flash news

Baisse de la limite de communication à 0,01 mg/kg pour les analyses sur l’oxyde d’éthylène

Depuis le 26 octobre, Primoris vous propose des analyses accréditéespour quantifier l’oxyde d’éthylène dans l’alimentation humaine et animale. Tous les échantillons qui seront enregistrés à partir du mardi 10 novembre pour des analyses sur l’oxyde d’éthylène, seront rapporté avec une limite de communication de 0,01 mg/kg.

Service de Primoris pendant la crise corona

MISE A JOUR 27 OCTOBRE 2020 | Actuellement, nous devons faire face à une deuxième vague du coronavirus. Cette nouvelle vague n’a pas d’impact sur nos activités et nous ferons tout pour assurer la continuité de nos services à nos clients. Il est évident que nous prenons toutes les mesures hygiéniques et de sécurité afin d’assurer au quotidien la sécurité alimentaire.

Lancement d’analyses accréditées sur 3-MCPD, 2-MCPD et esters glycidyliques dans les huiles et les graisses végétales

Primoris est en mesure, dès maintenant, de vous proposer des analyses accréditées de haute qualité concernant les molécules 3-MCPD, 2-MCPD et les esters glycidyliques (GE) dans les huiles et les graisses végétales.